[Assetto Corsa] Dernier round ! (DLC Porsche N°3)

Un mois environ après la sortie du DLC n°2 consacré à la marque de Stuttgart , c’est au tour du troisième et dernier DLC de débarquer sur la simulation de Kunos . 
Cette fois , le DLC est largement plus orienté sur les GT que la firme allemande propose sur énormément de compétitions à travers le monde . Quoi de mieux pour Assetto qui contient déjà pas mal de très bonnes GT à son actif et se voit donc gratifié de ce qu’il se fait de mieux chez Porsche . Petite présentation des modèles disponibles .

Porsche 919 Hybrid 2016 : We are the Champions

On commence avec l’actuelle championne du monde du prestigieux championnat WEC .  Une édition 2016 qui aura surtout été marquante avec l’épreuve des 24h du Mans qui était loin d’être gagnée pour Porsche . Toyota ayant dominé l’épreuve jusqu’au dernier tour où malheureusement un problème technique scella le sort de la marque nippone et offrit à Porsche sa seconde victoire inespérée et consécutive sur l’épreuve Sarthoise . Ce modèle 2016 n’a pas d’énormes différences avec la version de 2015 , hormis une aéro légèrement retravaillé . La voiture reste très agréable a piloter , avec une gestion de la fameuse batterie hybride toujours aussi efficace . Visuellement comme toujours , rien à dire . Tous les détails sont présents . La question qui demeure malgré tout c’est pourquoi faire deux LMP1 avec seulement une année de différence technologique ? Hormis un hommage à la championne actuelle , nous ne voyons pas trop . Quoiqu’il en soit , les sensations sont en rendez vous , et ça , on ne va pas s’en plaindre !

Porsche 908 LH : Apparence trompeuse

Petit retour en arrière avec cette  908 LH ( LH pour LangHeck , Longue Queue ) .  Variante de la 908 , prévue pour les circuits rapides comme Le Mans ou encore Spa . Ce modèle n’a pas été le plus marquant de la marque . Hormis une victoire durant les 1000km de Monza , et un titre de championne du monde en  1969 ,  elle n’a jamais réussi a se détaché de la concurrence sur les courses les plus importantes . La faute à des choix techniques discutables et surtout une forte rivalité proposée chez Ford avec leurs monstrueuses GT40 qui étaient absolument imbattables tant en terme de puissance que de performance . Elle s’autorisa quand même une belle deuxième place aux  24h du Mans de 1969 . En jeu , elle présente une physique pas évidente a dompter . Durant les phases de freinages par exemple , c’est presque une invitation à un cours de Zumba tant l’arrière se balade et demande un dosage parfait . Elle reste en tout cas amusante à piloter et la sonorité de son 8 cylindres à plat est très agréable .

Porsche 917 K   : La recordwoman 

On reste en 1969 avec l’arrivée de la 917 . Arrivée qui sera d’ailleurs synonyme d’échec au début . A haute vitesse la voiture devient vite incontrôlable . Porsche revoit totalement l’aérodynamique et sort la version 917 Kurzheck ( modèle proposé dans le DLC ) . Résultat , 7 victoires sur 10 courses l’année suivante , le succès est au rendez vous . Les 24h du Mans sont largement dominés avec notamment un record à la clé en 1971 de 5 335,31 km de distance parcourus qui sera battu par la suite qu’en 2010 . Sacré performance donc !  Elle sera dérivée par la suite sur des modèles largement plus puissant ( 1400 cv qu’on retrouve dans le DLC n°2 ) pour participer au championnat Can-Am . En jeu elle est visuellement ultra sexy … Qu’on aime ou pas les anciens modèles , cette 917 est sans doute l’une des plus belles machines que Porsche a conçu . Elle est bien évidement moins délicate a prendre en main que sa grand soeur survitaminée ( 917/30 ) et permet donc une meilleure approche en virage comme en ligne droite . Cette version est avant tout conçu pour les circuits sinueux et ça se sent . Sur un circuit comme Le Mans elle sera à l’aise sur la partie des S Porsche par exemple , mais se verra limitée en vitesse de pointe dans les Hunaudières . Le Flat 12 est un régal pour les oreilles , pour peu qu’on ne soit pas devenu sourd après une heure de course !

Porsche 911 GT3 Cup 2017 : Fantasmagorique 

Si il y a bien une GT que l’on est habitué à voir un peu partout , c’est bien la 911 GT3 . La voici dans sa version Cup 2017 . Pas de grands changements sur les grandes lignes contrairement à la version RSR ( qui débarquera courant janvier sur Assetto ) qui s’est attribuée un relooking complet et aura droit à une motorisation revue . La motorisation parlons en justement . Evidemment , Flat 6 de 4000cc de cylindrée qui développe 485 chevaux , le tout en atmosphérique . Cette version de la 911 est destinée aux courses monotype de la marque allemande , la Porsche Mobil 1 Supercup , qui se déroulera avant chaque grand prix de F1 en 2017 . On sait que ce genre de courses réservent souvent du beau spectacle et c’est dans cette optique qu’il sera conseillé d’utiliser cette 911 , sur du monotype nerveux et intense . Le comportement du véhicule est simplement fantastique , le châssis Porsche fait des merveilles ! On se sent en sécurité sur tous les points . Il n’y a qu’à faire des tours de roues sur la célèbre boucle nord du Nürburgring pour s’en persuader . Elle avale le bitume sans broncher et procure de très bonnes sensations . Au niveau sonore comme d’habitude , c’est très soigné et on reconnait tout de suite le Flat 6 atmo de cette petite diablesse . Assurément , ça décoiffe !

Porsche 911 GT3R 2015 : Brute épaisse 

« Mais il fait quoi le testeur là ?? Il nous sors la même auto ! »  .  C’est vrai qu’à la vue des photos , on pourrait croire que cette 911 GTR3 de 2015 est exactement le même modèle que la 911 GT3 Cup 2017 présentée précédemment . Il n’en est rien ! Il ne faut jamais se fier aux apparences . la lettre R indique bien ce qu’elle est . Taillée pour la course , bien plus que ces petites soeurs réservées à la Porsche Cup . Une aéro plus agressive , un train roulant plus incisif et surtout le bloc embarqué passe à plus de 500 chevaux ( certaines sources parlent de 550 chevaux ) . C’est un véritable régal à haute vitesse . Ce modèle ne sera d’ailleurs pas amélioré en 2016 , Porsche préférant se concentrer sur la version 2017 . On attends beaucoup d’ailleurs de cette RSR 2017 mais en attendant , la GTR3 nous ravis amplement !

Porsche 911 R / Porsche 911 Turbo S

Dans une suite logique , ce DLC nous propose deux versions route de la 911 . Très peu de différences entre les deux modèles présents , hormis la motorisation . La 911 R embarque le classique bloc atmosphérique fixé à 500 chevaux pendant que la version Turbo S opte , comme son nom l’indique , pour une suralimentation via turbo qui passe la puissance à 580 chevaux et lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes !  ( 2,9 pour être précis ) . Même si ça reste des versions routes , ces deux autos sont très plaisantes à rouler . La Turbo pourrait même vous surprendre !

Porsche Macan Turbo : Free , on a pas tout compris

La Free car de ce DLC ( donc accessible même si vous n’achetez pas le DLC ) est le SUV compact de chez Porsche , le Macan . Tout comme le Cayenne , pas de réel intérêt à ce véhicule même si ça reste agréable de rouler avec sur  une route ouverte par exemple ( merci les mods ) . Rien de bien palpitant malgré un V6 bi-turbo de 400 chevaux . Si jamais vous avez des envies de balades , ça remplira très bien le contrat .

Vidéo de présentation du DLC n°3 Porsche

Conclusion

Que penser de ces trois DLC que nous a proposé le studio Kunos pour sa simulation ?

Tout d’abord , je dirais que pour n’importe quel fan de sport auto et de simracing en général , même si on ne porte pas forcement Porsche dans notre coeur , c’est un réel plaisir de revoir la marque faire son retour sous son véritable nom et non pas caché derrière son préparateur ( RUF ) . EA avait la main sur la licence depuis bien trop longtemps , c’est donc un soulagement de voir une telle libération . Le simple fait de voir « Porsche » n’est pas la seule raison qui fait que ces trois DLC sont une réussite . Les voitures sont toutes de qualité , l’univers sonore si particulier de la firme de Stuttgart est bien présent et nous berce durant nos échappées sauvages . Ces voitures ont fait et font parti du patrimoine du sport automobile , et Kunos a pris le temps de peaufiner tous les modèles présentés à la limite de la perfection . Il y en a pour tous les goûts , du nostalgique à l’ultra moderniste . Visuellement les autos sont sublimes , chaque détail est présent ( en exemple , le ventilateur de la 917 qu’on peut voir tourner sur le capot arrière ) et fait de ce retour un incontournable sur Assetto Corsa . On est presque triste à l’idée de savoir que c’est le dernier DLC de cette magnifique série et on espère que par la suite d’autres modèles arriveront encore pour combler l’appétit des fans de ces belles allemandes !

Pour rappel , le DLC est disponible au prix de 6.99 €  :  DLC N°3 

Season Pack Porsche au prix de 15,09 € regroupant les 3 DLC Porsche : SEASON PACK

Auteur Vaxou
Publié
Categories Actus Assetto
Lectures 733

Commentaires

Aucun commentaire

Laisser un commentaire